La section PCF de Rambouillet s’adresse aux progressistes engagés.

Ecrit par Jean-Marc Seyler

En réflexion pour les élections municipales de 2020 à Rambouillet, la section PCF de Rambouillet souhaite ouvrir un dialogue avec les progressistes engagés sur la ville.

« Amies, amis et camarades, Nous avons en commun d’être révoltés par des injustices et des atteintes à l’intérêt général que nous combattons avec nos associations, nos syndicats, nos collectifs, nos partis politiques. Des enfants, des femmes, des hommes ont des vies très dures alors que notre pays dispose de puissantes ressources matérielles et intellectuelles. Beaucoup d’autres, moins touchés, sont tout de même mal transportés, mal soignés, mal logés, mal employés, mal considérés, mal payés, mal éduqués … Tous nous sommes inquiets devant le bulldozer en marche d’un libéralisme indifférent à l’humain et à son environnement. L’abandon des services publics au bon vouloir du privé est en cours à différents stades : enseignement, hôpitaux, SNCF, EDF, pompiers, ONF, Assurances maladie, chômage, vieillesse… Il s’agit ni plus ni moins que toutes les activités humaines se traduisent au plus vite par l’enrichissement des actionnaires… ou disparaissent. Et ça fonctionne très bien puisque la France est championne des dividendes versés qui sont en progression spectaculaire. Pour pérenniser et renforcer ces privilèges, le pouvoir devient de plus en plus répressif à l’encontre de ceux qui s’opposent à lui, allant jusqu’à mutiler et tuer. Nous avons sans doute aussi en commun de ne plus nous satisfaire de la faiblesse et de l’éparpillement des forces progressistes. Les élections municipales nous apparaissent comme l’occasion à saisir pour lancer partout où c’est possible leur rassemblement. Celui-ci correspond à une forte volonté populaire. Il est nécessaire afin que soient menés les combats indissociables en faveur de l’humain et de son environnement pour aujourd’hui et pour l’avenir. C’est le cas à Rambouillet où les tenants d’une même politique vont s’affronter pour le pouvoir. Le tandem Schmidt-Bergé n’est que l’iceberg détaché de la banquise droite classique du tandem Robert-Larcher. Tous deux sont responsables parmi beaucoup d’autres méfaits, de la misère des hôpitaux publics dont celui de Rambouillet, et de la fermeture des bureaux de Poste dont celui de la Clairière. Une liste porteuse d’ambitions humanistes donc environnementales permettrait à toute une partie de la population d’être présente dans cette bataille éminemment politique compte-tenu des participants et des particularités de la ville. Ses candidats élus conseillers municipaux seraient autant de militants pour la suite de notre combat commun pour des changements profonds de société. Tout ceci fait que nous nous adressons à toi pour te proposer de construire avec la population un projet pour Rambouillet, puis de le faire vivre ensemble dans le respect des particulatités de chacun, mais en mettant en avant ce que nous avons en commun. Nous te remercions de bien vouloir nous donner ton avis sur notre proposition qui devrait passer par une rencontre entre ses partisans peu après la rentrée de septembre. Jean-Marc Seyler ; Dominique Chambon « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *