Information pour la population ou coup de com ?

Ecrit par Jean-Marc Seyler

Depuis notre arrivée sur la commune, nous nous étonnons toujours du manque d’information municipale. J’ai plus d’une fois interpellé Mr Robert lors de son mandat de Maire sur le sujet. J’ai questionné des habitants et des commerçants sur le sujet, ils ont souvent rigolé en guise de réponse. J’ai notamment demandé la mise en place (ou le renouvellement) de panneaux d’informations sur différents quartiers (il y a eu effectivement des nouveaux panneaux qui sont assez régulièrement alimentés). On peut y trouver, entre autres, les ordres du jour des conseils municipaux, dommage toutefois que l’on n’ait pas ensuite le compte-rendu analytique. Aujourd’hui, une nouvelle équipe est en place depuis bientôt un an et on peut s’interroger sur la volonté de donner une information qui permette aux habitants de se faire une idée claire des sujets municipaux.

Quand on parle « manque d’informations », on nous répond : « Internet ». Mais d’une part, tout le monde n’a pas forcément d’accès internet, voire présente des difficultés à s’en servir (illectronisme) et de plus les gens n’ont pas toujours le temps de consulter cet outil. Il faut donc différencier les usages :

Les panneaux d’informations, j’en ai parlé plus haut.

Les supports écrits, le bulletin municipal, la lettre sport, le Ramboscope.

Le Ramboscope, je trouve que c’est un bon support, ce n’est pas directement la ville qui le sort mais c’est bien fait.

La lettre sport, là je serais très sévère, 4 pages en couleur avec un coût certain et qui n’a que le mot « sport ». La dernière lettre est particulièrement édifiante en la matière,  page 1 édito, les 3 autres pages sont de la pub pour des BD en rapport avec le sport mais rien à voir avec Rambouillet, je ne dis pas que c’est inintéressant sauf qu’il s’agit d’une publication qui n’est pas locale.

Sur les précédentes lettres, j’ai souvent cherché des informations, des résultats sur nos sportives et sportifs rambolitains, le rugby, le football, le tennis de table etc., et bien quasi rien, cette RamboSport me fait honte.

Le Rambouillet Infos. D’une part, nous sommes plusieurs habitants à ne pas le recevoir et d’autre part, sa parution trimestrielle ne permet pas de donner une information pertinente pour les citoyens de la ville. Les festivités annoncées sont tellement loins dans le temps que les gens ont oublié les dates prévues. Quand les festivités ont lieu, ils ont l’impression parfois de découvrir, il y a un sentiment de frustration « ah si j’avais su ».

Ensuite, bien difficile de faire des comptes-rendus de ces animations avec une sortie trimestrielle (je parle en temps normal, puisqu’il n’y a plus rien actuellement avec la Covid).

Au final, ce sont plus des coups de com que de l’information. On y trouve bien sûr, le mot de l’élu sur le RamboSport et celui de Mme la Maire au début du Rambouillet Infos et à la fin en tribune libre, et aussi l’expression de son groupe dans cette même tribune. (Voir article RamboBine N°1)

Il y a aussi la question des conseils de quartier qui sont bien maîtriser par l’équipe municipale et dont les membres sont désignés par cette même équipe.

On est bien loin d’une volonté de faire participer plus de citoyens à la vie municipale.

D’ailleurs, sous couvert de pandémie, on ne permet plus aux habitants d’assister aux conseils municipaux. Pourquoi ne pas diffuser en direct, par vidéo, les séances du conseil. Je rappelle que ces conseils municipaux sont publics.

Voir proposition du Groupe Progressiste de Rambouillet, auxquelles j’ajoute les miennes à partir de mon vécu.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *